Le parkour ? C’est quoi ça ?

Coucou !

J’espère que vous allez bien !

Aujourd’hui un ami, Chris, 24 ans, Educateur sportif et encadrant bénévole dans l’Association Grenoble Parkour. a bien voulu partager avec vous et moi un “sport” – oui c’est super amusant donc ce n’est pas vraiment un sport pour moi ( oui le ressenti du sport au lycée est toujours là ^^- le parkour !

 

C’est quoi ?

Le Parkour est le fait d’aller d’un point A à un point B le plus efficacement et le plus rapidement possible dans la jungle du XXIème siècle : La rue. Cette discipline mélange énormément des sports ainsi que de mouvements tels que la course, l’escalade, le saut, le déplacement en équilibre, la quadrupédie etc…

Pour se représenter ce qu’est le vrai Parkour, imaginez que vous êtes poursuivi par un chien (ou des bandits de grands chemins, à vous de voir) et que vous êtes de pleins milieu de Paris. Forcément la meilleur façon pour vous serait de passer les barrières sans vous péter la gueule ou encore d’éviter de mettre 3 heures à escalader une grille/un toit de garage etc… Dans de telles situations il est évident que vous n’allez pas essayer de placer des acrobaties ou des mouvements inutiles tels les 360 flip back double rotate spin half cork (mais pourquoi les mouvements on toujours des noms super compliqué ?O.o) toutes les 30 secondes.

 

Histoire  

Le Parkour est une discipline sportive inventé puis développer par David Belle (Banlieu 13) dans les années 90. Une personne qui fait du Parkour est appelé un Traceur.

 

Est-ce que je peux en faire ?

Pratiquer le Parkour nécessite une bonne condition physique afin de pouvoir durer dans la discipline. En effet, ce sport est très usant et dangereux pour qui n’est pas assez entrainé. C’est pourquoi il est autant/plus nécessaire de travailler à améliorer et renforcer son corps que ses mouvements.

Attention!

On voit souvent des débutants chercher à faire les plus hauts sauts de fond possibles, des doubles sauts de chat plongés ou encore de se jeter directement du 8eme étage pour atterrir avec une roulade super stylée (…) Le but n’est pas d’impressionner ! On apprend à se déplacer de façons fluide, à se renforcer mentalement et physiquement dans l’urbanisme qui régit actuellement nos vies , ce n’est pas dans un concours !

 

Comment as-tu commencé ?

A la base, je suis grimpeur et je fais également du triathlon, cela fait maintenant 3 ans que je fais du Parkour avec L’ AGP. Au début, en tant que personne extérieur, je me suis fait trainer par une amie pour aller essayer ce sport bizarre ou des tarés se prennent pour des cascadeurs et sautent dans tous les sens…

En une séance, ma vision avait changé… On apprenait simplement en sécurité à se renforcer mentalement et physiquement, tout en apprenant à ne pas suivre les chemins tracés dans la rue comme des moutons ! C’était extrêmement physique (tout ce que j’aime) mais en même temps chacun allait à son rythme, ainsi tout le monde pouvait essayer (le sénior du groupe avait 52 ans !).

De plus l’esprit de ce sport ramène à des valeurs fondamentales trop oubliées dans d’autres sports. En effet le Parkour est à but non compétitif et prône le respect des êtres et de l’espace dans lequel on évolue, l’entre-aide, le dépassement de soi et l’aide au dépassement des autres.

 

Voili voilou !

Cette semaine je vais tester les produits nioxin donc on se retrouvera pour les ” J’ai testé” la semaine prochaine !

Bisous

Treasure Yourself

Advertisements

Envie d’un sommeil réparateur sans médicament ?

Bonjour !

J’espère que vous allez bien 🙂

Depuis environ 1 an je n’arrive pas à bien dormir sans dormir avec quelqu’un ( seule solution que j’avais trouvé ) sauf que mes amis n’étant pas toujours disponible, cela me faisait environ un nuit par semaine de repos. Sauf que mon meilleur ami à déménager.

Cela faisait quelque temps que je cherchais un autre moyen pour bien dormir et je l’ai trouvé la semaine dernière !

L’huile essentielle ! 

Je ne vais pas vous cachez que j’étais plus que septique au départ et que je m’étais dit que j’avais perdu mon argent, jusqu’à ce que je dorme. Sommeil réparateur. 9h d’affiler. Rien à redire.

Le manque de sommeil, peut avoir des effets néfastes dans la vie quotidienne comme l’irritabilité ou ne pas ressentir la sensation de satiété. En plein mois d’octobre, où la déprime hivernale commence à s’installer, dormir, bien dormir n’est pas un luxe à mon humble avis.

Ne connaissant pas très bien les huiles essentielles j’ai choisi un spray à pshiter dans les quatre coins de la chambre, de la marque puressentiel que j’ai trouvé en parapharmacie.

image

Une amie utilise 3 gouttes d’huile essentielle de lavande sur son oreiller.

Et vous que faites-vous pour bien dormir ? Eviter la depression hivernale ?

Treasure Yourself.

Un Joli corps pour soi même nutrition

Coucou !

J’espère que vous allez bien !

Je ne suis pas nutritionniste, ni médecin, ce sont simplement des conseils . Je tiens à le rappeler.

Commençons !

  •  Ne culpabilisez jamais de manger, si vous ne mangez pas vous mourez …

 

  • Ne sautez jamais un repas, au contraire.

 

  •  Contrôlez vos portions, pour cela prenez une assiette et faites une horloge, pour le repas du midi de 00h à 3h c’est la portion de féculent, de 3h à 6h celle des protéines, de 6h à 9h30 celle des légumes, et de 9h30 à 00h celle des fruits.

 

  •  Pour l’assiettes du soir, les deux premières portions ne changent pas mais la portion de légumes prend la moitié de l’assiette.

 

  •  Essayez de manger aux mêmes heures.

 

  •  N’oubliez pas que dans les repas tout prêts, vous pouvez enlever et/ou rajouter des choses !

 

  •  Faire 3 à 5 repas par jour, en effet le petit déjeuner n’est pas facile pour tout le monde , dans ce cas mangez quelque chose à 10h. De plus, le temps du goûter est celui privilégié pour manger du chocolat ( si vous êtes une accro comme moi ).

 

  • Écrire et/ou prendre en photo ce que vous mangez. Cela vous permettra de vous rendre compte de ce que vous manger.

 

  • Mangez à votre faim, ni plus, ni moins, si il y a des restes, hop pour demain !

 

  • Évitez de manger des fruits après 14h car ils contiennent du sucre.

 

  • Réservez la viande rouge pour le midi, et le poisson ou de la viande blanche pour le soir.

 

  • Essayez de dîner avant 20h, le métabolisme ralentit à cette heure ci.

 

  • Essayez aussi de ne pas manger entre 3 et 4 heures avant de vous coucher. ( Même si moi-même j’ai du mal, 1 ou 2h pour commencer est déjà très bien 🙂 )

 

  • Cela prendra du temps, pour ma part je ne vous conseille pas de compter les calories et de vous pesez tous les jours bien au contraire !

 

  • Se peser une fois par semaine suffit largement.

 

  • Testez d’autres aliments, les pains aux …, les produits végétariens, les nourritures exotiques ect…

 

  • Surtout faites vous des repas qui vous donne envie et coloré !

 

Je pense mettre à jour cette article assez régulièrement, n’hésitez pas à revenir le lire !

 

IMG_4658

 

 

Bye !

Treasure Yourself

Avoir un joli corps pour soi-même

 

Jolie corps

 

Coucou !

J’espère que vous allez bien !

Aujourd’hui on parle de se faire un joli corps pour soi même.

Le but je pense que vous devez avoir dans cette démarche est d’être en bonne santé et de le rester, que cela vous aide à construire votre estime et votre confiance en vous.

Non pour plaire à telle ou telle personne réellement, faites-le pour vous et si au bout de 21 jours, vous ne vous sentez pas mieux dans votre corps, arrêter.

Pourquoi 21 jours ?

Tout simplement car une habitude se prend au bout de 21 jours.

 

Je tiens à préciser que je ne suis ni diététicienne, ni nutritionniste et qu’il vaut mieux, quand on a beaucoup de poids à perdre aller vers des spécialistes.

 

Voici les règles à suivre :

  1. Oublier les régimes.
  2. Ne culpabiliser jamais de manger, c’est vital.
  3. Ne sautez pas de repas.
  4. Ne vous affamez pas.
  5. Dissocier la faim de la gourmandise, de l’ennui, du grignotage émotionnelle.

 

Si vous êtes d’accord avec ces principes, on continue au prochain post !

My Zen morning routine for school

Hey everybody !

J’espère que vous allez bien ! Pour casser le mythe je n’ai pas le moral. Mon ami part vivre à Lyon et je reste à Paris pour mes études. Cette séparation me perturbe énormément car tout à été très rapide et je dois avouer que j’aime cet ami .

 

Maintenant que mes état-d’âmes sont passés, parlons de ma morning routine !

Je suis quelqu’un qui a beaucoup de mal à se réveiller, il me faut une bonne heure pour que je me reveille mentalement. J’ai aussi besoin au minimum de deux tasses de café. En général une heure me suffit pour me préparer, mais récemment cela à changer mais aussi à cause des transports parisiens. Maintenant je me reveille deux heures avant de partir, cela me permet de faire beaucoup plus de chose que je ne le pensais, je peux déjà regardé une ou deux vidéos youtube, regarder les informations, nourrir mon furet, choisir mes vêtements et mon maquillage, parfois preparer quelques biscuits, mais surtout prendre un vrai petit déjeuner et une bonne douche relaxante sans me presser.

SANS ME PRESSER. LE GRAAL.

Quand j’arrive à la gare, je peux prendre le RER sans être coller aux autres, parfois je m’assoie même ! J’arrive peu avant l’heure de pointe. Puis je prends le métro. Enfin arriver à mon école avec certes une bonne demi-heure d’avance, je peux m’installer dans la bibliothèque ou aller au café du coin et arriver en cours toute détendue.

A 6h00  je me réveille doucement puis je prend mon café tout en regardant une video youtube;

A 6h40 je vais prendre ma douche, j’ai déjà sélectionnée mes vêtements.

Vers 7h10 je sors de la salle de bain, je fais mon teint et je me parfume.

J’aime attendre un peu avant d’appliquer un autre produit donc j’attend entre chaque produits de beauté.

Ensuite je fais mes yeux, je bois un deuxième café tout en regardant les informations, et en prenant mon petit déjeuner.

A 7h40 tout est fini, je mets mon baume à lèvre, la vaisselle est faite, mets mon manteau et je pars pour aller à la gare qui n’est qu’à 10 minutes à pied.

 

Treasure Yourself

________________________________________________________________________

Hey everybody!

I hope you are well! To break the myth I have no morale. My friend went to live in Lyon and I stayed in Paris for my studies. This separation disturbs me greatly because everything was very fast and I have to admit that I love this friend.

 

 

Now that my state went, talking about my zen morning routine!

I am someone who is very difficult to wake up, it takes me a good hour for me to wake up mentally. I also need at least two cups of coffee. Usually one hour is enough for me to prepare myself, but recently this change but also because of the Parisian transport. Now I wake up two hours before leaving, it allows me to do many more things than I thought, I can already watched a couple of youtube videos, watch the news, feed my ferret, choose my clothes and makeup, sometimes prepare some cookies, but most take a real breakfast and a good relaxing shower without hurrying.

NO STRESS . THE GRALL.

When I arrive at the station, I can take the RER without sticking to others, sometimes I sit even! I arrived just before the rush hour. Then I take the subway. Finally arriving at my school certainly a good half-hour early, I can settle in the library or go to the local coffee shop and get relaxed in any way.

At 6:00 I wake up gently and then I take my coffee while watching a youtube video;

At 6:40 I will take my shower, I have already selected my clothes.

Around 7:10 I leave the bathroom, I make my complexion and I perfume.

I like to wait a bit before applying another product so I wait between each cosmetics.

Then I do my eyes, I drink more coffee while watching the news and taking my breakfast.

At 7:40 it’s all over, I put my lip balm, the dishes are done, put on my coat and I’m going to go to the train station which is only a 10 minute walk.

Treasure Yourself

Coloration fugace

Hello everybody !

 

Pour continuer dans la ligné de ma tignasse, aujourd’hui je vais vous parler de coloration fugace.

 

La coloration fugace c’est quoi ?

Tout simplement un autre nom pour désigner les colorations temporaires qui disparaissent au fur et à mesure des shampoings.

 

Vous connaissez cet effet racine absolument hideux ? Merci à la coloration fugace.Du coup c’est comme cela que je suis redevenue brune, jusqu’à ce que mes cheveux poussent pour que je puisse en faire autre chose.

 

J’ai testé 3 marques sur le site : http://www.bleulibellule.com

 

  • La marque Fanci Full mais je ne sais toujours pas comment l’utiliser pourtant j’ai lu la notice donc je reste perdue…
  • La marque Wella celle là je l’aime énormément même si elle reste très liquide, il vaut mieux savoir s’y prendre ou le faire avec un pinceaux.
  • La marque Igora Exp de Schwarzkopf qui est sous forme de mousse, donc beaucoup plus facile à appliquer, et le résultat dégorge moins que celui de la marque Wella. Je vous la recommande vivement =)

Comme alternative il y a aussi le henné que vous pouvez trouver très facilement en parapharmacie ou par des amis.

 

Voilà c’est tout pour aujourd’hui.

 

Pleins de Bisous ❤

 

Treasure yourself et dites moi ce que vous en pensez !

Moqueries, Mesquineries voir harcèlement moral.

Hey everybody !

IMG_2138

Aujourd’hui j’ai envie de développer le sujet à propos de la méchanceté gratuite de la critique ainsi que de la manière pour vous en protéger.

En début d’année dernière j’ai moi-même été “victime” de ces méchancetés (et je suis pourtant en études supérieures).

Je suis quelqu’un qui n’aime pas être en conflit avec les autres, donc j’ai demandé des avis extérieur sur comment réagir par rapport à ça et il y a eu plusieurs idées : ignorer, en rire, jouer le jeu … J’ai tout essayé pour que cela se passe mieux. À un moment je me suis dit que ça allait trop loin. Je pense, qu’à partir du moment où la limite de la limite (je sais c’est très français ^^) est atteinte, à partir du moment où ce n’est plus vivable.

STOP. J’ai donc (roulement de tambours) arrêté !

Cela peut paraître fou( et ça doit l’être un petit peu mais je ne regrette pas du tout) !

Cependant je suis convaincue qu’être épanouie dans sa vie -personnellement et professionnellement- est plus important qu’une école ou qu’un diplôme.

Nous sommes actuellement en octobre, une année a passé, et je me rends compte que ces personnes sont littéralement des merdes, des gens égoïstes et vraiment pas bien dans leurs têtes.

Avoir besoin de rabaisser sans cesse quelqu’un ou les autres en général, à plusieurs, pour moi cela était inconcevable on ne pouvait pas être si cruel, et si con au point de même prendre sur son temps libre pour faire ça (cela c’est passé aussi sur les réseaux sociaux d’ailleurs vous pouvez porter plainte si c’est trop de chez trop… Qui est assez con pour rester jusqu’a 2h du matin UN SAMEDI SOIR à faire ÇA ?! Cela en devenait risible)

Les gens peuvent être con, vraiment très con. Si je partage cet expérience personnelle avec vous, c’est pour vous dire que vous croiserez dans votre vie ce genre de personne, qui vont vous critiquez, qui vont être méchant mais méchant gratuitement, et je vous conseille réellement de ne pas perdre de temps avec eux.

N’essayez pas de les comprendre parce qu’il n’y a rien n’a comprendre, pour moi c’était simplement des gens mal dans leur peau, malheureux, qui avait besoin de se défouler sur quelqu’un, un groupe qui avait besoin d’un “ennemi commun “pour rester soudé”, pour avoir quelqu’un sur qui parler, ou pour n’importe quelle raison et ce genre de personne sont Nocives, elles vous « vole » votre bien-être et votre bonheur. Ne les laissez pas vous prendre cela ni quoique ce soit d’ailleurs, s’il vous plait…

Nous sommes heureux avec des gens joyeux des gens positifs, des gens bienveillants et en s’entourant de personnes comme cela, même s’ils n’ont pas les mêmes intérêts que nous, les mêmes priorités, la même vision du monde ce sont des personnes avec qui l’on peut échangé, vivre et c’est le plus important. Ce sont ces personnes qui, quand nous les voyons, nous acceptent tel que nous sommes.

On vous demande pourquoi ci ? Pourquoi ça ? etc.

Vous n’avez pas a vous justifier auprès de gens que vous ne connaissez pas, et à qui vous ne devez rien. Ce n’est pas à vous de faire les frais d’une autre personne, surtout ce genre de personne. Ne vous mettez pas non plus en colère et vous gaspillerez votre énergie.

” Charité bien ordonnée commence par soi-même ” comme on dit.

Je veux aussi vous donner un dernier exemple, un petit de maternelle s’est mis à pleurer, un gros gros chagrin. P Pourquoi ? Le mardi matin des élèves d’écoles primaires viennent jouer avec les petits de maternelle. Un des grands a dit à ce petit bout de cinq ans qu’il n’était rien, que tous les autres étaient des étoiles sauf lui, qu’il n’arriverait jamais à rien, qu’il était une merde. EST- CE QUE VOUS TROUVEZ ÇA NORMAL ?Non ? C’est pourtant la même chose pour vous !

Personne n’a le droit de vous manquer de respect, que ce soit dans ses actes comme dans ses paroles. À partir de ce moment, la ligne est franchie vous pouvez avoir une conversation avec cette personne mais si elle continue ses actes ou ses paroles laisser là de côté. Aussi difficile que ça puisse être…

Essayez de vous construire une carapace, une barrière et sinon écrivez vos qualités, écrivez ce que vous aimez chez vous et relisez régulièrement. Surtout ne laissez personne gâché votre bonheur, votre bonne humeur, ou votre journée.

S’il vous plaît, si vous subissez ça, parlez en avec quelqu’un de confiance car je sais à quel point notre confiance et notre estime pour nous peut en être affectées. Ne laissez pas s’envenimer la situation jusqu’au point où cela pourrait devenir invivable, et de déprimer, de stresser à mort …

Vous êtes quelqu’un d’unique, vous avez des qualités et des défauts comme tout le monde, vous méritez le respect, la gentillesse et la bienveillance. Ne l’oubliez jamais.

Cela va me permettre de faire une ouverture sur deux sujets : – Avoir un jolie corps pour l’été qui approche, mais surtout apprendre à aimer le sien 😉 -S’aimer soi-même, gagner en confiance en soi …

Dites moi si d’autres sujets vous intéresse.

Phobie scolaire Que faire Témoignage inside

IMG_8708

Phobie scolaire.

Définition : Ils ne sont ni paresseux, ni «décrocheurs d’école» mais ne peuvent plus se rendre en cours parce qu’ils ressentent une angoisse terrible liée à l’établissement (école, collège, lycée, fac) et à l’environnement scolaire. Ces élèves aiment les études mais sont victimes de «phobie scolaire». Ce trouble anxieux encore méconnu peut avoir des conséquences dramatiques. La phobie scolaire est à différencier de l’angoisse de séparation du petit enfant à l’école maternelle, ou encore de l’absentéisme et du refus scolaire de l’adolescent où la réaction d’anxiété n’est pas présente. C’est une vraie phobie liée à la scolarité. Elle touche les garçons comme les filles, le plus souvent à l’adolescence mais cela peut aussi atteindre de jeunes enfants ou même des étudiants.

Source : http://www.phobiescolaire.org

 Ci dessus on voit la définition officielle, est ce qu’elle te semble juste ? Rajouterais-tu quelque chose ?

 C’est juste mais incomplet quand je vois l’effet que ça a eu et a encore sur ma vie. C’est tellement fort, puissant … Au point de faire des crises de tétanies parfois dans mon lit et ce dès le réveil.

Commençons par le début, dis m’en un peu plus sur toi.

Je m’appelle Sonia, j’ai 21 ans … Je ne sais pas quoi dire d’autre (rire nerveux) C’est très dur de parler de soi … J’aime la lecture, le dessin, le sport, je suis une mordue de sensations fortes et j’adore me dépasser.

Quand l’on te voit, on n’a pas du tout l’impression que tu souffres de cette maladie… D’ailleurs ce terme te convient-il ?

 C’est normal, si on ne mets pas devant ou dans une école je reste une jeune femme « normale » qui aime rire et sortir entre amis , aller au ciné, voir ma famille, je suis une jeune femme assez normale vous savez ? (Rire)

Ce terme me convient en effet car c’est une maladie. Je souffre de phobie scolaire, je ne suis pas la phobie scolaire, ce n’est pas comme mon bras plutôt comme une bronchite chronique ou un cancer quelque part.

Comment cela s’est déclenché ?

Je m’en rappelle comme si c’était hier, j’étais en 4 ème au collège et suite à une dispute avec ma meilleure amie de l’époque, j’ai manqué un jour, puis deux , puis je n’ai pas pu y retourner … Cependant cela n’est que le «  déclencheur » je me rappelle que je buvais avant d’aller en cours et qu’en primaire je tombais réellement malade très souvent et du coup je ratais les cours très souvent, ce qui ne m’empêchait pas d’être la meilleure de ma classe au collège et déléguée de classe chaque année.

Depuis quand en souffres-tu ?

Que je ne dise pas de bêtises … Je vais compter à partir de la 4ème j’avais donc 13 ans, en janvier j’aurais 22 ans donc 8 ans et demi.

Comment a réagit ta famille et tes proches ?

Mes parents sont séparés, et ce bien avant mes soucis je tiens à le préciser, donc ma mère à été très compréhensive, elle a essayé de me faire retourner en cours bien sûr mais voyant les larmes et une vraie peur dans mes yeux et dans ma voie, elle a arrêté et à chercher des solutions, sur internet, dans les livres, pris des rendez-vous avec des psys …

Mon père et le reste de ma famille n’ont rien compris, pour eux c’était un caprice, on a failli, plusieurs fois en venir aux mains

Excuse moi de t’interrompre mais je te vois tu es toute menue…

A l’époque je devais faire 53 kilos pour 1m57, mais cela ne change rien, quand votre propre famille ne vous croit pas vous êtes juste écoeurée. A l’époque j’aurais du dire «  Papa je t’en supplie crois moi, moi aussi j’ai peur » mais j’étais aussi dépassée qu’eux face à cette situation. Mon avenir ? Comment je pourrais en avoir un sans pouvoir aller à l’école ? Et mes amis ? Ce que les jeunes filles rêvent de vivre, le premier petit ami, les sorties de classe, les voyages scolaires , les copines … Je pense réellement que nos peurs respectives s’entrechoquaient en quelque sortes.

Pour mes proches, j’ai découvert qui était mes vrais amis, on parlait encore sur MSN ! Ca ne me rajeunit pas (rire) Certains m’ont cru, d’autres non, cela m’a fait très mal surtout que j’en avais honte. Avec ma meilleure amie on restait optimiste à l’époque, on se disait que ça allait faire comme Serena dans Gossip Girl.

Et tes professeurs ?

Cela dépend des quels vous parlez, aux collège ma prof principale en avait eu mais pas au même niveau, l’infirmière était plus tôt sympa, sinon j’étais une «  sécheuse » pour eux.

Après je suis tombée en dépression, je voyais tout ce que je perdais, et j’ai été hospitalisée puis en internat thérapeutique puis en hôpital de jour.

Au lycée j’ai eu énormément de chance, excusez moi j’en ai les larmes aux yeux… Ils m’ont cru, j’avais un PAI, programme d’aide individualisé un truc comme ça, je voulais aller en filière littéraire donc j’ai repris cours par cours au feeling aussi car cela joue énormément quand on à ce genre de problème.

 En seconde et en première, les profs dans la majorité m’ont crue, et m’ont aidée comme il le pouvait, pour les contrôles cela restait aménagé soit chez moi, soit à l’infirmerie et je ne trichais pas ! (Rire) On pourrait croire mais non, à part en espagnol où ma mère m’aidait pour les devoirs à la maison.

Par contre en terminal, sachant que j’avais la même classe qu’en première, les profs ont été juste horribles, pour eux c’était simple je mentais, ma psychologue, mon psychiatre, la psy des écoles, on mentait tous.

 Ma classe, je n’en sais rien, je crois avec le recul, que l’année du bac c’était trop demander à quelqu’un de se préoccuper d’autre chose…

As-tu des symptômes somatiques ?

Oui énormément, les maux de ventre pour commencer, les tremblements, les crises d’angoisses qui durent entre 30 minutes et plusieurs heures, les crises de larmes, la tétanie, nausées, vomissements, diarrhées, migraines, sueurs froides …

Je me suis aussi coupée, scarifiée à un moment, j’avais peur, j’étais triste et avoir mal physiquement me soulageait psychologiquement comme une soupape de sécurité. Pour que ma tête n’explose pas.

Après j’en oublie surement, comme le mal de dos par exemple parce que pour moi cela fait partie de mon quotidien.

Cela à t-il eu des répercussions ta vie privée ? Relations amicales, amoureuses, tes passions, les sorties ?

Oui c’est ce qui a été le plus difficile. Je suis assez seule car sans l’école comment se socialiser ? Se faire des amis ? C’est très dur croyez- moi. Puis le peu d’amis que j’ai ont aussi une vie et d’autres amis. Ils ne vont pas passer leur temps à m’aider, ils ont leur vie à vivre. Il y a ceux aussi qui quand vous allez mieux s’éloignent … Sauf que c’est le meilleur moyen de rechuter, ce qui entraine un cercle vicieux où l’ont reste « malade » parce que tout le monde est habitué et que c’est plus facile.

Je ne vais pas vous mentir, se battre constamment est réellement épuisant alors quand vous arrivez à faire un jour de cours, puis deux et que vous voyez vos « amis » s’éloigner, votre famille vous prêter moins d’attention… C’est humain tout le monde aime avoir de l’attention.

Vous arrêtez, au début vous vous dites «  c’est juste pour aujourd’hui » mais tout recommence c’est vraiment ignoble comme maladie, surtout sur une longue durée comme la mienne…

Pour les amours, j’ai eu comme tout le monde de bonnes et de mauvaises expériences je crois. Mes passions, mine de rien avec tous les ateliers proposés  dans les structures, j’en ai trouver beaucoup ! Par contre celle des voyages est venue assez tard …Pour les sorties comme je l’ai dit, cette maladie isole beaucoup, mais je ne me laisse pas abattre pour autant (sourire).

As-tu déjà essayé un ou des moyens pour guérir ? Lesquels ?

 Évidemment, comme je l’ai dit j’ai été à l’hôpital en psychiatrie enfant, ce qui reste à l’heure actuelle un traumatisme profond, vous vous retrouvez seule, avec des gens que vous ne connaissez pas, avec des maladies différentes de la vôtre et des médicaments qui vous assomment littéralement. Je suis restée 4 mois à l’hôpital et j’ai dormi un mois non-stop sauf pour manger. A l’intérieur c’est comme attendre un bus ou un train sans savoir quand il va arriver. La notion du temps n’est pas la même. Je dirais qu’une journée pour les gens à l’extérieur équivaut à une dizaine de jour à l’hôpital.

Ensuite, l’internat thérapeutique, mixte si vous voyez ce que je veux dire. J’y ai vécu des moments incroyables, j’y ai connu mon premier amour, mais j’ai aussi vécu l’enfer là-bas.

Puis l’hôpital de jour, ça c’était cool par rapport à avant je rentrais chez moi tout les jours ! (Grand sourire) Mais au niveau de la prise en charge, cela ne m’a pas aidé.

Les psychologues, les psychiatres, les rendez-vous toutes les semaines parfois.

Il existent aussi des groupes de paroles, même si on ne colle pas totalement au profil, ou que ça ne nous aide pas, avoir des personnes qui ne vont pas nous juger mais nous soutenir fait beaucoup de bien.

J’ai fait de la TCC, thérapie cognitive et comportementale.

J’ai aussi essayé l’hypnose !

Actuellement j’essaie l’EMDR (cela provient de l’expression Eye Movement Desensitization and Reprocessing, que l’on pourrait traduire littéralement par « désensibilisation et retraitement par les mouvements oculaires »)

Cependant j’ai aussi énormément lu, cela se compte en centaines de livres…

Aurais-tu quelque chose à rajouter ?

Oui même si je suis un peu gênée…

Je vais d’abord essayé d‘expliquer comment je vois l’école, pour moi ça serait pour vous comme un énorme serpent.J’adore Harry Potter, dans le tome 2 je crois, c’est la ou il y a la tanière de l’araignée d’Hagrid, Aragog avec tous ces petits, pour moi l’école c’est ça, la tanière d’Aragog alors que pour tout le monde c’est Poudlard .

Je demanderais aussi aux gens d’essayer de comprendre cette maladie, et que cela n’est pas notre faute, personne ne choisit de tomber malade et d’avoir 40 de fièvre, ni de vomir quand on souffre de la gastro… Nous, les phobiques scolaires c’est exactement la même chose. Si vous ne comprenez pas ce n’est pas grave, on sait que vous essayez, croyez moi même essayer est très important.

Ensuite soutenez nous, avoir du soutien de la part des proches même si ils ne comprennent pas est très important, c’est une réelle difficulté.

Ne vous laissez pas ou ne laissez pas votre enfant/ado s’isoler, après cela sera encore plus difficile de revenir dans le système scolaire.

On ne peut pas vivre isolé, l’être humain est un être social, nous avons besoin de contact humain.

Il ne faut pas n’ont plus oublier que l’on a peur pour notre avenir, que l’on peut se sentir inutile, inférieur car on ne peut pas faire “comme les autres”, on ne peut pas “juste aller en cours”…

Comment j’ai réussi à m’en « sortir » ?

Je préfère mettre des guillemets car je peux rechuter à n’importe quel moment malheureusement…

Asseyez vous sur un chaise, fermer votre poing et taper de toute votre force sur la table. Voilà c’est comme ça qu’on s’en sort. Il ne faut jamais rien lâcher. C’est épuisant, on dort plus que la moyenne en général d’ailleurs. C’est tout les jours, chaque heure, chaque minute, 365 jours par an sans vacance car il y a toujours l’ombre «  école » au dessus de nos têtes.

D’ou l’importance du soutien dans la sphère familial, et d’un psy même si c’est pour les «  petits soucis quotidiens » ça soutient aussi et maintient une régularité importante.

Cela reste, bien évidemment mon opinion, mon avis, et quelques conseils…

Merci beaucoup de votre témoignage !

Ce fût un plaisir pour moi, merci de m’avoir laissé m’exprimer sur ce sujet qui me touche encore.

Voilà la phobie scolaire vu de l’intérieur.

Treasure Yourself

 

Hair Care Routine

Coucou !

C’est le dernier jour de la semaine 😉

Je regarde dehors et il fait moche… Bienvenue à paris !

Aujourd’hui c’est journée cooconing pour mes cheveux, ce qui veut dire hair care routine !

masque cheveux

Certain(e)s pourront penser que c’est un post bateau, mais mes cheveux sont ma vie. J’y tiens réellement Je vais commencer par ce que je fais une fois par semaine toutes les deux semaines, puis deux fois par semaine, enfin tous les jours.

D’abord ma philosophie pour mes cheveux, les cheveux ne se réparent pas, soyons honnête c’est comme les ongles quand ils sont cassés on les coupe.

Il faut donc, à mon avis miser sur l’entretien, tout simplement.

Toutes les deux semaines : Un gommage du cuir chevelu.

Une fois par semaine : Je fais un bain d’huile (d’olive, de noix de coco, d’amande, d’argan ou tout prêt) que je laisse poser toute la nuit sous une charlotte ou un bonnet pour ne pas tâcher mes draps.

Deux fois par semaine : Je me lave les cheveux, je commence par faire deux shampoings, j’adore ceux de Klorane, ensuite je me fais un masque puis je m’occupe du reste de mon corps et de mes dents, oui je fais tout sous ma douche.

mix masque

Après le masque qui en général sont deux ou 3 masques que j’ai mélangé ensemble (par contre il y en a toujours un hydratant) je mets un après shampoing que je rince soigneusement.

Voici une liste de masque que j’utilise :

  • Macadamia oil
  • It’s a miracle 10
  • Wella
  • Weleda « avoine »
  • Klorane «au lait de papyrus »
  • Lush « Rafistoleur »
  • Beliflor aux extrait de bambou Pureology « essantial repair »
  • Organics hair mayonnaise
  • Frizz Ease « miracle recovery »
  • AUSSIE « moist 3 minute miracle »

Tous les jours : Je mets une crème hydratante sur mes pointes et parfois mes longueurs que je scelle avec une huile (il faut avoir la main très légère sinon on recommence le shampoing). Je les démêle aussi en partant des pointes et en remontant pour éviter de les casser.

Voilà c’était ma routine pour les cheveux,

Bon week-end et à bientôt !

Treasure Yourself

Ps: Une petite pensée pour Orphea ❤

_________________________________________________________________________

Hello everyone !

This is the last day of the week)

I look outside and it’s ugly … Welcome to paris!

Today is day cooconing for my hair, which means hair care routine!

Some (s) might think it’s a boat post, but my hair is my life. I really wish I’ll start with what I do once a week every other week, then twice a week, and finally daily.

First my philosophy for my hair, the hair can not be repaired, let’s be honest it’s like nails when they are broken they are cut.

It is therefore, in my opinion focus on maintenance, simply.

Every two weeks: A scrub the scalp.

Once a week I make a bath of oil (olive, coconut, almond, argan or loan) I left to stand overnight in a charlotte or a cap not to try my sheets.

Twice a week I wash my hair, I begin by making two shampoos, I love those Klorane, then I make a mask then I do the rest of my body and my teeth, so I do everything in my shower.
After the mask which are generally two or three masks that I mixed together (against there’s always a moisturizer) I put a shampoo after I rinsed thoroughly.

Here is a list of mask I use:

macadamia oil
It’s a miracle 10
Wella
Weleda “oats”
Klorane “milk papyrus”
Lush “Rafistoleur”
Beliflor with bamboo extract Pureology “essantial repair”
Organics hair mayonnaise
Frizz Ease “miracle recovery”
AUSSIE “moist 3 minutes miracle”
Every day I put a moisturizer on my spikes and sometimes my lengths that I seal with oil (must have very light hand if the shampoo is repeated). I also unravels starting points and going up to avoid breakage.

That was my routine for hair,

Good weekend and see you soon!

Treasure Yourself

Ps: A thought for Orphea ❤

Back to school

Bonjour !

J’espère que vous allez bien !

Rentrée des classe

C’était ma rentrée des classes cette semaine ! Malgré ma phobie scolaire ça c’est plus tôt bien passé.

Pour l’organisation,

Faire ses affaires le soir, dans le sac : l’agenda, une trousse, un bloc note et une pochette.

Préparer une tenue « passe partout » vous ne connaissez pas les gens que vous allez rencontrer donc rester sobre autant dans le choix des vêtements que celui du make up sera judicieux. Faites votre teint, un peu de mascara et c’est partie !

Demander à un ami de vous accompagner si il le faut, ce n’est pas grave.

Le matin même,

Regarder des vidéos, ou écouter de la musique qui vous donne le sourire.

Prenez votre petit déjeuner car vous ne savez pas combien de temps cela va durer, pensez aussi à prendre de quoi grignoter

Prévoir large dans le temps, quitte à prendre un café sur place, il vaut mieux être en avance qu’en retard.

Sur le trajet

Prendre de la musique, mais juste un écouteur pour la musique les gens pourraient vous surprendre.

Parlez à vos amis, par sms ou téléphone, ou à votre ami qui vous accompagne, soyez gentil, cette personne supporte votre angoisse, elle s’est levée tôt pour vous.

Une appli qui aide à ne pas stresser : respirelax, basé sur la cohérence cardiaque, le cœur rentre en résonnance avec la respiration. Il y a 3 modes relaxant, équilibrant, dynamisante.

Sur place

Ne regarder pas trop les gens, on ne sait pas forcement comment les gens vont réagir n’est-ce pas ?

Rester en retrait pour observer vos camarades mais n’hésitez pas à aller vers eux non plus, tout est question d’équilibre.

Souriez ! C’est votre plus bel atout ! Ne l’oublier jamais.

Treasure yourself

_________________________________________________________________________

Hello everyone !

I hope you are well !

 

Rentrée des classe

 

It was my back to school this week! Despite my school phobia that’s earlier fine.

For the organization,

Do his business at night, in the bag: the calendar, a kit, a notepad and a pouch.

Prepare an outfit ” go anywhere ” you do not know the people you ‘ll encounter so much in staying sober clothing choices than the make up will be wise . Make your complexion , a little mascara and it’s good!

Ask a friend to accompany you if you must, it does not matter.

That morning,

Watch videos, or listen to music that makes you smile.

Take your breakfast because you do not know how long it will last, so be sure to take some snacks

Be generous in time, even a coffee there, you better be early than late.

On the road

Take music, but just a listener to music people might surprise you.

Tell your friends by sms or phone, or your friend who accompanies you, be nice, that person supports your anguish, she/he got up early for you.

An app that helps not to stress: respirelax based on heart coherence, the heart comes into resonance with the breath. There are 3 modes relaxing, balancing, uplifting.

There

Do not watch too much people, we do not necessarily know how people will react is not it?

Stand back to watch your comrades but feel free to go to either, it’s all about balance.

Smile! It is your greatest asset! Never forget that.

Treasure yourself